La qualité de l'eau en France

 

L’eau du robinet est en France l’aliment le plus contrôlé, faisant l’objet d’un suivi sanitaire permanent. L'eau est ainsi soumise à des exigences de qualité - conformément aux paramètres définis par la réglementation - qui sont placées sous la surveillance de nombreux acteurs.

A - L'eau, produit alimentaire le plus contrôlé en France
B - Rôles et responsabilités dans le maintien de la qualité de l’eau
C - Quelles solutions pour garantir la qualité de l’eau?


A - L'eau, produit alimentaire le plus contrôlé en France

L’eau du robinet est en France l’aliment le plus contrôlé. Elle fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent, destiné à en garantir la sécurité sanitaire, depuis le captage dans le milieu naturel jusqu’au robinet du consommateur. Les exigences de qualité, auxquelles doivent satisfaire les valeurs mesurées pour chaque paramètre (une soixantaine), sont précisées par le Code de la santé publique, en application de la Directive européenne 98/83/CE relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine. En France, les exigences de qualité sont classées en deux groupes :

  1. Des limites de qualité pour les paramètres dont la présence dans l’eau induit des risques immédiats ou à plus ou moins long terme pour la santé de la population. Ces limites de qualité concernent, d’une part, les paramètres microbiologiques et d’autre part, une trentaine de substances indésirables ou toxiques (nitrates, métaux, solvants chlorés, hydrocarbures aromatiques, pesticides, sous-produits de désinfection, CVM, etc.).
     
  2. Des références de qualité pour une vingtaine de paramètres indicateurs de qualité, témoins du fonctionnement des installations de production et de distribution. Ces substances, qui n’ont pas d’incidence directe sur la santé aux teneurs normalement présentes dans l’eau (eau douce/dure, eau calcaire, présence de fer, eau trouble...), peuvent mettre en évidence un dysfonctionnement des installations de traitement ou être à l’origine d’inconfort ou de désagrément pour le consommateur.
    Ce dernier peut vérifier l’état de la qualité de l’eau potable de sa commune soit en Mairie, soit sur sa facture d’eau (une fois par an), soit sur des cartes interactives disponibles sur Internet (site du ministère de la santé ou celui de Que Choisir).

► En France, une eau potable de qualité
 

De 2013 à 2015, 99,7% des consommateurs desservis par Veolia en France ont été alimentés par de l'eau potable respectant en continu les limites de qualité bactériologique fixées par la réglementation.

Sur la même période, 99,1% d'entre eux ont été alimentés en continu par de l'eau respectant les limites de qualité réglementaire pour les nitrates.

99,4% des consommateurs Veolia Eau France ont été alimentés en continu par de l’eau respectant les limites de qualité réglementaire pour les pesticides. 

De 2014 à 2016, l’eau du robinet distribuée par Veolia en France est donc d’une qualité supérieure à la moyenne française, avec plus de 99% de conformité pour l’ensemble des paramètres bactériologiques, pesticides et nitrates.

 

 

Comment la qualité de l'eau potable est-elle contrôlée en France ?

 


B - Rôles et responsabilités dans le maintien de la qualité de l’eau

 

Qui est responsable de la qualité de l'eau potable en France ?

 

En France, le suivi sanitaire de l’eau comprend à la fois la surveillance exercée par la personne responsable de la production et distribution de l’eau (une régie ou un opérateur privé) et le contrôle sanitaire mis en œuvre par les Agences régionales de santé (ARS).

  1. La surveillance des personnes responsables de la production et distribution de l’eau (PRPDE) se compose d’une vérification régulière des mesures prises pour protéger la ressource utilisée, d’une vérification du fonctionnement des installations, de la réalisation d’analyses effectuées en différents points en fonction des dangers identifiés dans le système de production et de distribution de l’eau…
    Parmi les opérateurs privés responsables de la production et distribution de l’eau, il y a bien sûr Veolia. Avec 1,75 milliards de mètres cube d’eau potable distribuée en France, l’entreprise française est l’un des acteurs majeurs du secteur. Sur les contrats gérés par Veolia partout en France, pas moins de trois millions d'analyses ont été réalisées en 2017. Des analyses qui ont révélé une conformité de l’eau au-delà des 99 % que ce soit au niveau de la bactériologie, des pesticides et des nitrates.
    En cas de dépassement d’une limite de qualité, la personne responsable de la production et distribution de l’eau doit immédiatement informer le maire et les autorités sanitaires (ARS), procéder à une enquête afin de déterminer les causes du problème et porter les résultats de celle-ci à la connaissance du maire et de l’ARS. Elle doit également prendre toutes les mesures nécessaires pour rétablir la qualité de l’eau. En cas de risque pour la santé, l’exploitant en liaison avec l’ARS diffuse des recommandations d’usage à la population, en particulier aux groupes de population les plus sensibles.
     
  2. Le contrôle sanitaire mis en œuvre par les Agences régionales de santé (ARS) comprend la réalisation d’un programme de prélèvements et d’analyses d’eau en différents points des installations de production et de distribution d’eau, l’expertise sanitaire des résultats d’analyses, l’inspection des installations de production et de distribution d’eau, la prise de décision relative aux mesures de l’administration (autorisations, gestion des non-conformités, etc,.), le contrôle de la surveillance exercée par la personne responsable de la production et distribution de l’eau, ainsi que l’information sur la qualité de l’eau. 
    23 millions d'analyses ont été réalisées en 2015 en France, dont 15 millions par les Agences Régionales de Santé et 8 millions par les distributeurs d'eau pour assurer l'autocontrôle de la qualité de l'eau.

C - Quelles solutions pour garantir la qualité de l'eau
 

Veolia assure la conception, la pose, l’exploitation et la maintenance des réseaux d’eaux de toutes sortes. La traçabilité de l’eau est au cœur des préoccupations du Groupe, qui veille à la préservation de la qualité de l’eau potable, depuis sa sortie d’usine - production - jusqu’à la distribution au consommateur. 

Ainsi, la maîtrise de la qualité de l'eau est avant tout liée à un vrai savoir-faire de Veolia.

  • Production

    ​Des systèmes de traitement de l'eau à la pointe technologique

    Les traitements conçus et opérés par Veolia garantissent la protection de la santé des populations, la productivité des industriels et leur meilleure intégration dans les communautés locales, la préservation de l’environnement et la réduction des empreintes carbone et eau.

    -          Traitement des nitrates, pesticides, matières organiques, organochlorés
    -          Abattement de la turbidité, dureté
    -          Traitement du fer, manganèse, arsenic
    -          Elimination des virus et bactéries
    -          Reminéralisation

    Garantir une eau potable toujours plus sûre, toujours plus fiable, à un coût toujours plus compétitif, cela repose sur la capacité de Veolia à innover en permanence. A ce jour, la filiale d’ingénierie Veolia Water Technologies revendique un portefeuille de plus de 350 technologies propriétaires qui lui permet de fournir une flexibilité incomparable et d'apporter sa valeur ajoutée à ses clients industriels et municipaux pour fournir une flexibilité incomparable et apporter sa valeur ajoutée à ses clients industriels et municipaux.

    Concernant la production d’eau potable, les systèmes fabriqués selon des normes de qualité strictes en utilisant les meilleurs matériaux, suivent les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) et sont certifiés ACS (Attestation de Conformité Sanitaire délivrée par la Direction générale de la santé).

 

Découvrez les solutions mises en oeuvre par Veolia afin de produire quotidiennement une eau potable d'une qualité sanitaire irréprochable :

 

  • Distribution

    Une traçabilité de l'eau garantie

    Afin d'assurer la préservation de  la qualité de l’eau potable,  de la sortie de l’usine à sa livraison chez le consommateur, Veolia a mis au point des méthodes de mesure et d’analyse innovants, utilise des réseaux communicants et des systèmes d’information permettant de piloter finement l’exploitation du réseau. Veolia a par exemple développé des sondes qui permettent de suivre en temps réel des différents aspects de la qualité de l’eau dans les réseaux de distribution.
    Optimiser la consommation énergétique des installations, optimiser le fonctionnement des ouvrages et le rendement des réseaux pour préserver durablement les ressources en eau et garantir la qualité de l’eau traitée et transportée, sont au centre des préoccupations des collectivités locales et des industriels. Cette optimisation constante requiert de nombreuses données. C’est pourquoi la gestion des données est aussi au cœur du service proposé par Veolia.

    Sur les canalisations Veolia, on trouve de plus en plus de capteurs intelligents. Ce sont des « oreilles » qui scrutent les conduites et surveillent donc en temps réel la qualité de l’eau. C’est très utile pour rechercher et réparer des fuites qui peuvent se produire sur des milliers de kilomètres de réseau. Au bout des tuyaux, imaginez une tour de contrôle informatique, un centre de pilotage, qui permet de visualiser dans sa globalité l’état exact de la situation, grâce à la remontée de millions de données. Leur analyse permet de déclencher sans délai les interventions sur les ouvrages et sur le terrain, au bénéfice direct des usagers. Ces usagers peuvent de plus en plus suivre leur consommation en ligne, grâce à des applications smartphones, et être alertés en cas de surconsommation anormale. En cas de grand froid, une alarme leur permet d’être des risques de gel pour qu’ils puissent prendre les mesures adéquates. 

    Chaque jour, les réseaux de distribution d'eau potable confiés à Veolia acheminent l'eau de l’usine de production jusqu’aux robinets des consommateurs. Découvrez à travers cette vidéo comment ils assurent une distribution en continu, conforme à la réglementation et aux attentes des usagers en minimisant l'impact sur l'environnement :